Close

Répondre à : Règlementation sur le tir au vol des grives

#459328
sibeuch
sibeuch
Localisation

Inscrit le
2009-02-10 18:53:02

  • Hors ligne
    • Totaux: 27
    • Newbie

Message déplacé le mercredi 16 décembre 2009 : 14:32

Il y’en a qui reviennent sans cesse sur ce forum pour demander l’interdiction du tir au vol .Si l’on suit leur raisonnement :On met tout le monde dans le même sac , c’est-à-dire , que tous ceux qui tirent à la volée sont des viandard qui ne respectent pas les postiers et c’est à cause d’eux que les grives ne restent plus .donc il faut interdire à tous ceux qui ne chassent pas comme eux : hé bien tout simplement, la chasse des grives .Ces arguments , je les entends depuis 40 ans que je chasse , à cette époque, les grives pullulaient et il y’en avait déjà qui reinaient en rabâchant les mêmes âneries. Alors, comme un point de vue en vaut bien un autre, voici le mien : On peut bien raconter ce que l’on veut, des grives il y’en a de moins en moins, comme les pinsons et tous les petits (linots cul roussets , ect , ect eux plus personne ne les chasse depuis bien longtemps et pourtant ils ne cessent de diminuer. Les hirondelles , qui les chasse ? pourtant elles ont presque disparues. Les modification des biotopes dues au changement climatiques engendrent forcement des bouleversements dans les migrations et dans les comportements. De plus nous nous retrouvons de plus en plus nombreux sur les mêmes zones vu qu’elles rétrécissent d’années en années a cause de l’urbanisation galopante , alors forcément, on se gène un peu. Mais en agissant de la sorte (il faut interdire !!) vous ne faites que précipiter la fin, car lorsque vous aurez réussi à éliminer tous ceux qui ne peuvent pas avoir d’appelants et qu’il ne restera plus que les postiers, vous ne pèserez pas bien lourd devant le nombre sans cesse croissant des écolos bien bornés et ce jour là, ne comptez pas sur ceux que vous aurez privés de leur passion pour vous soutenir. Maintenant, si on veut vraiment essayer de gérer notre avenir, pourquoi ne pas réfléchir à d’autre solutions, plutôt que d’interdire ?
Pourquoi pas un carnet de prélèvement, comme pour les bécasses ?
Si c’est pour ta consommation personnelle, pas besoin d’en tuer des centaines: Nous chasseurs, nous sommes de moins en moins, nous devons nous serrer les coudes au lieu de nous tirer dans les pattes. Il n’y a que de cette façon que nous nous en sortirons

Edité mercredi 16 décembre 2009 : 14:09 par webmaster