Close

Répondre à : Poste à feu aux grives saccagé

Accueil Forums La chasse à la grive Chasse aux grives au poste à feu Poste à feu aux grives saccagé Répondre à : Poste à feu aux grives saccagé

#652430
webmaster
webmaster
Localisation
Haut Var

Inscrit le
2008-06-01 08:00:00

  • Hors ligne
    • Totaux: 5976
    • Dieu suprême
    • ★★★★★★★

Bonsoir,

suite à une publication que j’ai réalisée et partagée en masse sur Facebook concernant les derniers incidents, j’ai échangé par MP puis par mail avec un avocat chasseur. Il m’a fait part des éléments ci-dessous, que je vais transmettre à l’ANDCTG et aux gens qui s’occupent de cette affaire au cas où…

 

Je reviens vers vous suite à votre publication sur Facebook, relative à la destruction d’une quinzaine de postes à Grives aux alentours de Marseille.

Comme je vous l’ai indiqué dans mon message (messenger), déposer une plainte est un acte nécessaire mais non suffisant. Souvent les plaintes de ce type sont classées et aucune enquête digne de ce nom n’est effectuée soit par la police soit la gendarmerie.

Pour dire les choses clairement le Procureur de la République ne s’embête pas à instruire ces dossiers…

Afin d’améliorer les chances de succès et donc d’élucidation il convient de déposer une plainte avec constitution de partie civile auprès du doyen des juges d’instruction du tribunal compétent (il semblerait en l’espèce que ce soit Marseille). A ce titre toutes les plaintes déposées pourraient être réunies en une seule.  Une fois la plainte déposée (par les propriétaires des postes, pourquoi pas avec une association de chasse ainsi que la fédération), le juge d’instruction est OBLIGE d’instruire le dossier et donc d’ouvrir une enquête.

(NB : la plainte avec constitution de partie civile doit être déposée une fois la plainte « simple » déposée au commissariat ou à la gendarmerie).

Bien évidemment plus le temps passe et plus cela est difficile d’instruire (notamment sur d’éventuels relevés d’empreinte, ADN, téléphonie etc…)

Souvent ce type de personne dégrade les postes sans prendre de précaution : par exemple sans mettre de gants, présence de traces de pas…sans éteindre leur téléphone…ce sui est susceptible de laisser des traces et des preuves sur le relais téléphonique couvrant la zone….Des caméras (sur des routes en ville à proximité….peuvent également avoir pris des images…publiées sur des réseaux sociaux par exemple.

En toute hypothèse cela augmente les chances d’élucidation et donc de poursuite des personnes responsables.

Il y a de forte chance pour que ces dégradations soient le fruit d’un petit groupe de personne (3/4/5)….

Avocat et chasseur, je pense qu’il convient de ne pas laisser ces faits impunis, cela aurait pour conséquence de conforter ces personnes dans leur action indigne.

Je reste bien évidemment à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Ça fait plaisir de voir qu’il existe encore une certaine solidarité entre les chasseurs.

Un grand merci à lui pour son aide et sa proposition de nous renseigner plus amplement si besoin.