Close

Répondre à : Voyages

Accueil Forums Divers Activités hors saison – hors chasse Voyages Répondre à : Voyages

#648423
dougege - Modérateur
dougege – Modérateur
Localisation
Drôme Confluence Rhône/Isère

Inscrit le
2012-01-10 15:12:04

  • En ligne
    • Totaux: 2062
    • Maître
    • ★★★★★

En Tunisie à présent, un pays où j’aurais mis deux fois mes pieds avec 20 bonnes années d’écart.

Une première fois, pour une firme concurrente qui à la réalisation du dispatching de Tunis et demande de l’aide à mon service pour remplacer temporairement son chef de chantier dédié à cette mission et qui n’est actuellement pas libre. Dans un premier temps on me demande de faire un tour des postes à automatiser pour y faire des relevés afin d’insertion du système d’automatisation. J’entreprends donc un circuit de poste en poste qui me fera « visiter » l’arrière-pays donc, direction Le Kef, Kairouan, Kasserine, pour ceux dont je me souviens et finir dans la zone des trois postes dont j’aurais la charge de la réalisation des travaux, soit Métlaoui, Tozeur et Gabès. En fait c’est uniquement à Métlaoui que débuteront les travaux, les équipements pour les autres n’étant pas encore disponible. Je m’installe donc à Gafsa, seul endroit où, de tout ce périple, j’ai trouvé un hôtel correct ! Je profite de mes incursions à fin de relevés  à Tozeur pour terminer la semaine à l’oasis de Nefta, idem à Gabès où là aussi j’en profite pour aller à Djerba et même une virée sur « la route des bagnards » à Tataouine. La nouvelle de la disponibilité de leur chef de chantier me fait demander d’être relevé de cette corvée au plus vite et ce sera un retour vers Paris pour un départ à Caracas. Ouf !

 

Donc, largement 20  années plus tard, à Tunis cette fois ci, pour une période qui sera plus longue pour la centrale en cycle combiné de Radès. Je trouve un logement à Marsa, pas trop mal mais le gros inconvénient sera le trajet quotidien par La Goulette avec la laborieuse traversée en bac.

J’aurais tout loisir de visiter la Tunisie des touristes, de Bizerte à Djerba. Les sorties les plus fréquentes seront évidemment les plus proches, Sidi Bou Saïd et Hammamet, des marchands de bibelots et ramasse- poussière en tous genres et des hôtels c’est cela la côte tunisienne….

 

Et je pousserais encore une fois jusqu’à Tataouine.

 

Bien évidement nous avons  trempé le fil dans l’eau, maintes fois, et nous n’avons jamais sorti un seul poisson, mais vraiment pas un seul !

 

Je ne sais pas si l’arrière-pays  avait bien changé, Vu le souvenir que j’en gardai je n’y ai pas remis les pieds hors Tataouine où là, les vestiges du bagne avait disparu. Personnellement je ne suis pas fan des hôtels all inclusive, où que ce soit sur la planète, c’est une autre sorte de confinement ! Pour moi, sortir de notre pays c’est pour l’aventure, la découverte, les grands espaces. J’aurai eu le plaisir de recevoir ma maman.