Close

Répondre à : Voyages

Accueil Forums Divers Activités hors saison – hors chasse Voyages Répondre à : Voyages

#648537
dougege - Modérateur
dougege – Modérateur
Localisation
Drôme Confluence Rhône/Isère

Inscrit le
2012-01-10 15:12:04

  • Hors ligne
    • Totaux: 1886
    • Maître
    • ★★★★★

Deux petites anecdotes à rajouter à ma première expérience tunisienne.

 

Invité à Gafsa par un membre du client à manger chez lui j’ai eu la surprise de me retrouver à une tablée d’une bonne dizaine d’hommes uniquement. Mai le choc a été surtout « l’ampleur » du coucous servi. Invité d’honneur j’ai le droit aux mêmes attentions que le maître de maisons, soit une assiette avec une montagne de coucous, plantée de deux carottes et surmontée d’une tête de mouton qui te regarde droit dans les yeux et avec un petit rictus qui disait on t’a bien eu ! Par respect pour mon hôte, je suis parvenu au bout du supplice, mais quand une deuxième assiette identique est arrivée il m’a fallu décliner. Bien des années ont passées depuis, je ne me rappelle plus de qui était autour de cette table, mais ce « coucous »,  lui, je l’ai bien encore en tête………….

 

Sur mon trajet entre l’hôtel à Gafsa et Métlaoui il y avait un policier posté toujours au même endroit en bas d’une longue descente en ligne droite. Tous les jours, ou presque, il m’arrêtait pour me demander mes papiers. A ma question du pourquoi il faisait ça, la réponse était « je t’emmerde comme tous les policiers de chez toi emmerdent mes compatriotes »

Un jour il m’arrête et me dit

Je t’enlève ton permis de conduire.

Pour quel motif ?

Tu as doublé alors que c’est interdit de doubler.

Je n’ai rien doublé, je suis seul sur la route.

Si, il y a un âne !

Effectivement il y avait bien un âne sur le bas-côté de la route. Cependant, quelques temps auparavant, j’avais emmené un auto-stoppeur à Gabès, qui m’avait donné sa carte et qui s’avérait être le chef de la police de Gafsa. Donc je dis à mon brave policier ; OK, mais tu montes dans ma voiture et nous allons à Gafsa voir ton chef, monsieur X car lui seul est autorisé à prendre une telle décision. Ah bon, tu connais monsieur X, Oui c’est un ami, c’est bon tu peux y aller.

Suite à ce dépassement d’âne sur le bas-côté de la route en haut de la côte, celui du bas de la côte ne m’a plus jamais embêté !