Close

Répondre à : Voyages

Accueil Forums Divers Activités hors saison – hors chasse Voyages Répondre à : Voyages

#649190
dougege - Modérateur
dougege – Modérateur
Localisation
Drôme Confluence Rhône/Isère

Inscrit le
2012-01-10 15:12:04

  • Hors ligne
    • Totaux: 1886
    • Maître
    • ★★★★★

Indonésie, Java, Jakarta. 92/93

 

Un travail difficile, la montée en puissance du poste de Duri Kosambi, soit la refonte complète d’un poste à démonter et à refaire travée par travée avec pratiquement aucune mise hors tension  et l’ajout de quelques travées supplémentaires. A mon premier contact il m’est stipulé que la résidence présidentielle étant alimentée à partir de ce poste, il ne sera toléré aucune coupure intempestive auquel cas ce serait la police et la prison !

Jakarta c’est avant tout un immense embouteillage, aucune règle de conduite autre que celle de passer à tous prix et il en résulte un immense bordel qui débouche  le plus souvent sur  un blocage total.

On a plusieurs sites de travaux en Indonésie et donc une succursale à Jakarta. C’est eux qui se chargent de te trouver un logement, chose compliquée car c’est très cher, cela tourne autour des 3000 usd par mois et trois ans payables d’avance. Finalement j’hérite d’une grande maison, 5 chambres, un salon plus grand qu’un hall de gare, ce qui permettra à ma gamine de faire du vélo en intérieur, piscine, annexe de 4 chambres pour le personnel, des climatiseurs de partout mais la limite ridicule de puissance fournie ne te permet pas d’en mettre un seul en marche. Non seulement tu es obligé de prendre des logements hors de prix mais en plus tu es tenu d’employer du personnel sinon les vitres de ta maison ne résisteraient pas aux jets de pierres. J’en aurai donc quatre, c’est le tarif ! Ce fut donc la seule fois où j’ai eu la sensation d’endosser un costume de colon.

Je ne retrouve plus guère d’images de ce séjour, je ne sais pas ce qu’elles sont devenues car des photos j’en ai fait, c’est sûr, même si Jakarta n’offre pas grand-chose d’intéressant hors ces marchés aux fleurs et aux oiseaux où je m’arrêtais souvent pour rentrer à la maison avec de magnifiques bouquets d’orchidées. J’avais installé une grande volière pleine de perruches et j’avais installé des perroquets au quatre coins de la maison. Un de ces perroquets a été victime d’un python, il pendait tout gluant au bout de sa chaine, le serpent l’avait sans doute dégurgité, ne pouvant avaler la chaine et le perchoir ! J’avais tenté de mettre d’autres oiseaux avec les perruches, mais ces dernières les tuaient systématiquement.

 

Ce travail compliqué nécessitait un peu de détente,  j’ai donc décidé de fermer le chantier une dizaine de jours en fin d’année en couvrant  la période de noël à nouvel an. Je préparais un voyage en Australie mais un collègue acoquiné avec une balinaise a fini par nous convaincre d’aller à Bali, sa copine ayant un gite à nous proposer. Denpasar, un repaire d’australiens gros buveurs, pas un restaurant digne de ce nom pour réserver les réveillons de fin d’année. Avec une voiture louée tu fais le tour de l’ile dans la journée et le tour inverse dans l’autre sens le lendemain. Finalement, fortement déçu, avec un ami nous écourtons le séjour, reprenons l’avion et rentrons  à Jakarta où son épouse thaïlandaise et la mienne nous préparerons un réveillon Thaï. Je n’ai donc jamais mis les pieds en Australie et je le regrette encore aujourd’hui !