Close

Répondre à : Faut sauver nos grives !

#649921
Raphael30 - Modérateur
Raphael30 – Modérateur
Localisation
Nord Bouches du Rhône

Inscrit le
2009-01-11 19:37:02

  • Hors ligne
    • Totaux: 6111
    • Dieu suprême
    • ★★★★★★★

@ Jack:

Le sujet que tu viens d’ouvrir me conduit aux réflexions suivantes:

  • Tu poses comme axiome que les grives et merles sont en diminution année après année. Poutant, ton assertion semble reposer uniquement sur tes observations (que je ne mets pas en doute) et non sur des comptages scientifiques (cf observations de l’IMPCF et ONCFS) qui eux démontrent le contraire…
  • J’ignore où tu chasses (tu n’as pas complété ton profil), mais si certains lieux semblent désertés par les turdidés pour des raisons diverses, d’autres sont au contraire très fréquentés. On ne peut pas généraliser à l’ensemble du territoire les observations de quelques personnes.
  • Avec Dougege, je suis d’accord pour recommander chaudement le tir au ball-trap à ceux d’entre nous qui prennent les grives pour des cibles.
  • D’accord aussi avec toi pour limiter les accès aux véhicules (chez nous, il y a des parkings de chasse obligatoires).
  • Récemment, un jeune chasseur faisait part de son désir d’acquérir un fusil semi-auto calibre 12, chambré en 89 mm. Et il n’est pas le seul a utiliser ce genre d’artillerie afin de tirer à des hauteurs invraisemblables: ça, ça augmente le nombre d’oiseaux blessés etça fait fuir un peu plus les oiseaux. Si ce n’est pas du tir et seulement du tir ?
  • Personnellement, je chasse le matin le long des haies, je pratique aussi la passée du matin et du soir avec soit un superposé calibre 20 ou, rarement avec mon Browning calibre 16. Je pratique également beaucoup le poste à feu avec de petits calibres et avec des appelants classiques, à l’ancienne comme disent certains en se moquant de moi et qui, eux, emploient des ramageuses. Aussi, mon “tableau” s’en ressent: 55 toudres, quines et merles en 2019-2020; 45 en 2018-2019 et 80 en 2017-2018. Mon territoire n’est pas terrible, mais cela suffit à mon bonheur, même si j’aimerais avoir d’avantage d’occasions.
  • Je tire également pies et geais même si je ne les mange pas!!! Avec quelques étourneaux et pigeons, ma saison est bouclée.
  • Les quotas ? J’y serais favorable. Les “tableaux” de certaines personnes de ma connaissance (à quelques dizaines de kilomètres de chez moi sont indécents), simplement je me méfie beaucoup de l’usage que nos ennemis pourraient en faire. La confiance n’existe plus!
  • Et puisque nous parlons de nos “ennemis”, ceux qui viennent sur notre site, entre autres, je souhaiterais que l’accès de Grives.net ne soit possible qu’aux seuls chasseurs et non pas ouvert à tous (cooptation par des membres anciens et sûrs, production du scan du permis de chasse, etc..). Ceci permettrait de laver notre linge sale entre nous au lieu d’étaler les turpitudes de brebis galeuses exploitées par des mal-intentionnés. Bien sur, il faut savoir ce que l’on veut, attirer le plus de monde possible et encaisser les revenus de la publicité ou bien être très sélectifs et vouloir tendre vers une éthique exigeante de la chasse…
  • Pour terminer, je rapporte ici les propos d’un vieux chasseur et ami des Alpes de Haute Provence, gluteur, chasseur au poste à feu qui m’avait dit un jour: “…chez nous, on a interdit le tir des grives à la passée, ça les fait fuir…” Crois moi, lui, il savait de quoi il parlait.
  • Amicalement.