Close

Répondre à : Chasse & politique.

Accueil Forums Divers Ecologie / Développement durable Chasse & politique. Répondre à : Chasse & politique.

#654476
dougege - Modérateur
dougege – Modérateur
Localisation
Drôme Confluence Rhône/Isère

Inscrit le
2012-01-10 15:12:04

  • Hors ligne
    • Totaux: 1799
    • Maître
    • ★★★★★

La zizanie (il y aurait de quoi écrire un roman) couvait depuis longtemps au sujet des lâchés de lièvres et des quotas de prélèvements et la discorde a fini par arriver dans ce bureau. Ce sujet lièvre a fait le gros du débat de cette assemblée comme de toutes les précédentes d’ailleurs. Depuis que je m’occupe plus sérieusement de ce qui se passe (18 ans en fait) et 5 années comme secrétaire au bureau je n’ai pu que constater la main mise sur l’ACCA des chasseurs aux chiens courants qui imposent leur loi (et j’ai démissionné). Dernièrement je me suis fendu d’un courrier au bureau leur expliquant le mal-être qu’ils imposent aux autres, rendant notre territoire bien moins attractif, découlant donc sur la perte de motivation de certains et le déclin continu du nombre d’adhérents.

Cette année 36 présents à l’AG sur 110/120 chasseurs. Alors que 4 démissions, dont le président, s’annonçaient, aucun rappel de la date de l’AG, ni sur le bulletin trimestriel municipal, ni sur le tableau lumineux et surtout pas par sms alors que pour tous autres événements pour gonfler un budget majoritairement consacré aux lâchés de lièvres, type matinée boudin, tombola, concours de pétanque, là tu reçois un message. En fin d’assemblée le président annonce les 4 démissions et étrangement il n’y a aucune insistance pour demander des volontaires au remplacement ?

Pas de bureau constitué au 10 juin on tombe automatiquement sous tutelle de la fédé, plus d’ACCA agréé, plus de remise de cartes, plus de chasse. Il faudra donc reconstituer un autre bureau avec une assemblée extraordinaire, et il n’est pas sur que cela se fasse avant la fin de l’année avec un très faible espoir de chasser en novembre. D’autant plus que le reste du bureau ne bouge pas un doigt et attend que les gars se cassent le nez sur la porte le jour de la remise des cartes ; bien fait pour leurs gueules disent-ils. Voilà où nous en sommes.

Cette année et avec cette présence réduite j’avais insisté fortement et obtenu, enfin, un vote favorable pour la chasse à l’avant pour la bécasse à 3 jours/semaine jusqu’au 20 février!