Close

Disparition des oiseaux

Accueil Forums Divers Ecologie / Développement durable Disparition des oiseaux

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 45)

  • Auteur
    Messages
  • #647706
    dougege - Modérateur
    dougege – Modérateur
    Localisation
    Drôme Confluence Rhône/Isère

    Inscrit le
    2012-01-10 15:12:04

    • Hors ligne
      • Totaux: 1768
      • Maître
      • ★★★★★

    Je n’ai jamais rien demandé, donc je ne me rapelle plus. De nos jours il y a trop de contraintes au piégeage.

    http://www.chasseurdefrance.com/wp-content/uploads/2013/08/GUIDE_REG_NUISIBLES_V0.pdf

    #652434
    dougege - Modérateur
    dougege – Modérateur
    Localisation
    Drôme Confluence Rhône/Isère

    Inscrit le
    2012-01-10 15:12:04

    • Hors ligne
      • Totaux: 1768
      • Maître
      • ★★★★★

    Bonjour,

    Ce matin un article plaisant à lire même si son sujet lui ne l’est pas car il charge l’agriculture de la dégradation de la faune et de la flore. En tant que chasseur et amoureux de la nature il y a longtemps que j’en suis convaincu.

    Quelques passages de cet article :

    La situation de la faune et de la flore sauvages s’est dégradée en treize ans en France. A l’occasion de la journée mondiale de la vie sauvage, ce mercredi, l’Union internationale de conservation de la nature, l’Office français de la biodiversité et le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN) font le bilan de la Liste rouge des espèces menacées en France, qui établit le « degré de menace pesant sur les espèces de la faune et de la flore » depuis 2008, selon un communiqué. En treize ans 13.842 espèces ont été évaluées, dont 17,6 % sont menacées. Ce pourcentage augmente chez les oiseaux nicheurs (32 %)…..

    L’aménagement du territoire reste incontrôlé

    Certains groupes d’espèces – les reptiles, amphibiens, mammifères, oiseaux et poissons d’eau de l’hexagone – ont été évalués deux fois depuis 2008. « Nous pensions qu’en huit ou neuf ans, on ne verrait pas beaucoup d’évolution. La surprise est qu’on assiste à une nette dégradation de la situation », explique Florian Kirchner, de l’UICN France. « Pour les oiseaux nicheurs, on avait un quart d’espèces menacées en 2008, un tiers huit ans après », donne-t-il comme exemple….

     

    Plus inquiétant encore, « nous parlons des espèces qui bénéficient le plus d’effort de conservation, les vertébrés, et pas des insectes ou des mollusques ». « Cela nous renvoie aux principales menaces en métropole : l’aménagement du territoire qui reste incontrôlé et l’intensification des pratiques agricoles », avec des zones uniformes et l’usage important de pesticides, explique le scientifique….

    #652435
    galibois
    galibois
    Localisation

    Inscrit le
    2016-04-04 16:08:53

    • Hors ligne
      • Totaux: 955
      • Posteur fou
      • ★★★★

    Salut dougege voilà un vaste sujet et qui chaque année devient de plus en plus inquiétant après je crois que nous sommes tous un peu responsable et chacun a sa mesure on ne peut pas je pense tout mettre sur le dos du monde agricole à qui on a demandé il y a des années de produire toujours plus avec des moyens de plus en plus agressifs pour la nature et avec l Europe on a touché le pompon avec des quotas des monocultures etc c est en train de changer du moins j espère les paysans ont compris que les gens des villes voulaient manger bon la filière se réorganise ça bouge dans le bon sens ha c est sur que les gros céréaliers eux c est le profit avant tout les oiseaux et les abeilles rien à foutre d ailleurs j ai appris que le prince de Monaco avait des champs immenses de céréales en France et qu en plus il touchait des aides de l Europe le top quoi

    #652436
    Raphael30 - Modérateur
    Raphael30 – Modérateur
    Localisation
    Nord Bouches du Rhône

    Inscrit le
    2009-01-11 19:37:02

    • Hors ligne
      • Totaux: 5875
      • Dieu suprême
      • ★★★★★★★

    Quelle est la source Dougege ?

    C’est vrai que l’agriculture moderne est largement responsable de cette baisse inquiétante de la bio-diversité! néonicotinoïdes et autres, mais aussi les méthodes de production sous serres (ici, on est en train de “plastifier” l’environnement, la bétonisation des sols joue également un rôle néfaste, on peut citer, également, l’intense pollution lumineuse qui détruit des quantités phénoménales d’insectes, les champs d’ éoliennes, véritables “hachoirs” pour les oiseaux, les fermes photo-voltaïques qui deviennent des déserts stériles, etc…. C’est inquiétant mais ça n’a pas l’air de tracasser beaucoup les “amis des animaux” qui font porter la responsabilité sur le dos des seuls chasseurs…

    #652437
    dougege - Modérateur
    dougege – Modérateur
    Localisation
    Drôme Confluence Rhône/Isère

    Inscrit le
    2012-01-10 15:12:04

    • Hors ligne
      • Totaux: 1768
      • Maître
      • ★★★★★

    Lu sur 20 minutes ce matin

    Pour une fois, où, dans une publication sur la destruction de la faune et de la flore on n’incrimine pas des chasseurs, c’est rare.

    Et oui Raphael, comme moi tu l’as vu se transformer l’agriculture, on est passé de petites fermes autosuffisantes, ils avaient tout, volailles, lapins, cochons, chèvres, vaches et cultivaient de petites parcelles bien cloisonnées. Dans ma toute jeunesse les travaux se faisaient encore avec des chevaux et des de boeufs et les chèvres nettoyaient les bois et futaies. Tous ou presque chassaient à cette époque, le gibier était une part importante, donc son habitat à préserver.

    Post remembrement ils n’ont même plus une poule, seul le rendement compte, plus de haies, plus de chemins, plus de petites exploitations, il faut des hectares ensemencés, la mécanisation est dévastatrice, ils ne chassent plus ou ont les moyens de se payer des chasses “exotiques”. Ils ne supportent plus le gibier dans leur terrains, des nuisibles en fait……

    Ce que je vois me désole, les haies remplacées par des tentures plastiques, les vergers recouvert de filets, les nombreuses pulvérisations mécaniques de produits en tout genre tout au long de l’année, les haies et les bois qui tombent, etc, etc. La faune ne souffre pas que du réchauffement climatique!

    #652438
    Raphael30 - Modérateur
    Raphael30 – Modérateur
    Localisation
    Nord Bouches du Rhône

    Inscrit le
    2009-01-11 19:37:02

    • Hors ligne
      • Totaux: 5875
      • Dieu suprême
      • ★★★★★★★

    Tu as raison, Dougege.

    Ma mère était fille de paysans. A l’époque on n’avait pas généralisé le terme d’agriculteur;

    J’étais, jeudis et week ends, toujours à la ferme de mes grand-parents et de mes oncles.

    Ils avaient des vignes (raisin de table et cuve), des prés (foin très répûté), des vergers, des vaches, un cochon (qui finissait sa carrière en pièces détachées…) et en hiver arrivait le berger avec ses moutons. Ma grand-mère élevait poules, canards, lapins et pigeons.

    J’ai vu la transition: abandon du cheval et des mulets et arrivée du tracteur et des machines, la montée en puissance de la “chimie” (engrais, traitements, désherbants, etc…) mais aussi l’endettement de mes oncles pour acheter tout ça.

    A l’époque, les prés n’étaient pas encore devenus des terrains à bâtir et le village n’était pas devenu un village dortoir…

    C’était un monde de paysans que celui de mon enfance et de ma jeunesse et je m’y sentais bien.

    Tout a changé et pas qu’en bien.

    #652444
    dougege - Modérateur
    dougege – Modérateur
    Localisation
    Drôme Confluence Rhône/Isère

    Inscrit le
    2012-01-10 15:12:04

    • Hors ligne
      • Totaux: 1768
      • Maître
      • ★★★★★

    Un couple de tourterelles s’installe dans un panier que j’ai accroché dans mon eucalyptus. C’est à-peu-près le seul couple que j’observe alors que dans le temps il y avait un grand nombre de tourterelles sur le lotissement, et, toujours au moins 4 à 6 couples qui nichaient chez moi et une forte affluence aux mangeoires.

    De fait, cet hiver, j’ai vu beaucoup moins d’oiseaux venir à mes mangeoires et je n’ai passé qu’un fond de seau de boules de graisses alors que d’habitude c’est deux seaux minimum par hiver, quelques rares mésanges uniquement!

    S’il me faut tout de même réapprovisionner mes mangeoires quotidiennement ce n’est que par la fidélisation d’un groupe important de moineaux. Je passe 10kg de blé et 10kg de maïs concassé par mois, toute l’année et les boules seulement l’hiver.

    Des ramiers s’installent aux alentours mais bien moins nombreux que les années précédentes, seule l’escadrille de pies semblent conséquente….

    J’observe deux couples de merles dans mes haies. Un rouge-gorge me tient compagnie quand je bêche mon jardin.

    #652445
    galibois
    galibois
    Localisation

    Inscrit le
    2016-04-04 16:08:53

    • Hors ligne
      • Totaux: 955
      • Posteur fou
      • ★★★★

    Salut dougege dis moi c est l arche de Noé dans ton jardin 😄bravo pour toute l attention que tu portes à tous ces oiseaux et pas sûr que ceux de la lpo en fasse de même trop soucieux de leur image en faisant des reportages à charges contre les chasseurs toujours est il que le constat que l on peut faire à ton niveau d observation c est que c est les espèces principalement insectivores qui diminuent et on en revient encore aux pesticides et autres c est triste

    #652446
    happigluteur
    happigluteur
    Localisation
    nord ventoux

    Inscrit le
    2017-11-04 12:54:15

    • Hors ligne
      • Totaux: 238
      • Visiteur
      • ★★

    Bonjour en espagne et en italie il y a aussi de l’agriculture intansive mais les grives y passe… sa doit pas aidée mais les secrets de la migation depandent je crois beaucoup de la meteo

    #652448
    dougege - Modérateur
    dougege – Modérateur
    Localisation
    Drôme Confluence Rhône/Isère

    Inscrit le
    2012-01-10 15:12:04

    • Hors ligne
      • Totaux: 1768
      • Maître
      • ★★★★★

    Pour ce qui est de passer, elles peuvent passer… jusqu’à trouver un endroit accueillant pour y séjourner. Avec le réchauffement climatique il est évident que la “météo” joue son rôle. Ces éléments néfastes s’ajoutent!

    #653904
    dougege - Modérateur
    dougege – Modérateur
    Localisation
    Drôme Confluence Rhône/Isère

    Inscrit le
    2012-01-10 15:12:04

    • Hors ligne
      • Totaux: 1768
      • Maître
      • ★★★★★

    Plus que de bilan de fin saison il serait plus judicieux de faire celui de nos observations car divers constats pourraient, peut-être, nous éclairer sur l’avenir de la chasse au petit gibier que, pour ma part, je trouve bien sombre.

    –          L’ouverture à la caille des blés, une vraie catastrophe cette saison, dans la continuité du déclin, mais pour moi c’est surtout faute de chaumes encore formés car de nos jours ils sont retournés à peine la moissonneuse passée sous prétexte de lutte contre l’ambroisie.

    –          Le ramier, normalement un gibier en progression. Usuellement ils sont nombreux avant l’ouverture et attendent quelques jours et quelques coups de fusil avant de plier bagages. Cette saison ils sont partis dans la semaine précédant l’ouverture. Je n’ai pas d’explication ?

    –          La tourterelle le constat d’un fort déclin depuis une paire de saisons se confirme.

    –          Les grives, passage de plus en plus faible depuis quelques saisons et passage nul cette année et bien sur pas une seule grive qui stationne sur le territoire. Cette saison fut la pire de toute avec pratiquement aucun passereau quel qu’il soit sur tout le temps de la migration !

    –          Les bécasses ; mon territoire n’est pas particulièrement propice mais quelques-unes quand même, j’en ai levé 28 et finalement il n’y a presque plus que cela qui me tient à la chasse !

    –          Sauvagines, c’est pratiquement le néant.

    Je suis dans le couloir rhodanien et force est d’y constater sinon la disparition mais pour le moins un fort déclin de presque toutes migrations !

    #653905
    fanagrive13
    fanagrive13
    Localisation
    Ouest bouches du Rhône

    Inscrit le
    2010-01-06 21:35:38

    • Hors ligne
      • Totaux: 922
      • Posteur fou
      • ★★★★

    Salut dougege mon constat pour cette saison est presque opposé au tien. Le jour de l ouverture beaucoup de cailles levées les pigeons n en parlont pas c était énorme pour l ouverture avec une très belle migration en octobre jusqu’au 10 novembre. Pour les tourterelles pour ce qui des bois il y en avait par dizaines fin août malheureusement c était fermé cette année, les turques je ne les tires pas. Pour les grives c est une bonne saison avec un beau passage dont quatre jours de fou ainsi que quelques belles journées en décembre et janvier. Par contre pour ce qui est du canard et des bécasses ça était moins bon que la saison passée

    #653906
    dougege - Modérateur
    dougege – Modérateur
    Localisation
    Drôme Confluence Rhône/Isère

    Inscrit le
    2012-01-10 15:12:04

    • Hors ligne
      • Totaux: 1768
      • Maître
      • ★★★★★

    Salut dougege mon constat pour cette saison est presque opposé au tien.

    Bonjour fanagrive.

    C’est bon çà. Ce qui confirme que chez moi plus grand chose ne passe et bien évidemment plus rien ne s’y arêtte et donc que le couloir rhodanien est quasiment abandonné par les migrateurs, trop urbanisé, trop lumineux et cerise sur le gâteau, de plus en plus d’éoliennes. J’ai fait la passe tous les matins et s’il fut un temps où il passait des milliers, dizaines de milliers, de passereaux en tous genres, cette année, rien de rien, je n’ai tiré qu’une seule carouche sur un couple de grives qui, bien heureusement ont pu continuer leur chemin, c’est à pleurer!

    Je ne tire pas les tourterelles turques non plus ni  celle des bois du temps où c’était encore autorisé jugeant bien insuffisant la quantité de ce bel oiseau.

    #653907
    Mat hel
    Mat hel
    Localisation
    Herault

    Inscrit le
    2021-09-26 18:13:21

    • Hors ligne
      • Totaux: 148
      • Visiteur
      • ★★

    Salut à tous

    Mon constat

    Septembre des pigeons à bloc et partout et sur tout le mois

    Octobre migration 4 jours et après plus aucune grives par contre beaucoup de palombes de nouveau sur octobre

    Novembre néant

    Decembre néant

    Janvier néant jusqu au 10 et depuis sa bouge un peu plus j espere que sa va rester comme sa jusqu’à février

    Par contre depuis janvier je vois énormément de petit et par grosse volée

    Ce qui est sur c est que sa migre moins et de ce fait si t as pas le bon vent ou le bon couloir bin tu vois rien

    Pour exemple chez moi sa se joue à 2 km les mecs tire et toi tu te ……

    Et d apres les dires sa passe de plus en plus sur les bords de mer

    Apres ont le sais sa devient de plus en plus compliqué à tout les niveaux

    #653918
    dougege - Modérateur
    dougege – Modérateur
    Localisation
    Drôme Confluence Rhône/Isère

    Inscrit le
    2012-01-10 15:12:04

    • Hors ligne
      • Totaux: 1768
      • Maître
      • ★★★★★

    Si le constat sur le terrain n’est pas brillant, celui dans mon jardin ne l’est guère plus.

    Depuis que je suis à la retraite (17 ans maintenant) je m’occupe à plein temps des oiseaux qui fréquentent mon espace, nichoirs, nourriture et eau toute l’année et le constat là aussi n’est franchement pas réjouissant.

    Les tourterelles turques ; elles étaient très très nombreuses aux mangeoires et faisaient au moins cinq nids dans mon eucalyptus et pas mal de couvées réussies. Puis je me suis mis à en ramasser des mortes et j’ai demandé l’intervention de la fédé pour analyser le problème (j’attends encore leur intervention). Elles se font rare aux mangeoires et l’an passé une seule nichée arrivée à terme d’ailleurs. Quel est le problème pour ces tourterelles dont le nombre dans notre campagne a fondu ?

    Les mésanges ; j’ai huit nichoirs positionnés dans mes arbres ou haies. Avant ils étaient très fréquentés par des mésanges, présence surtout visible en période de nourrissage des jeunes avec le ballet incessant des parents. La saison dernière aucune activité visible dans aucun des nichoirs. Cependant en ce moment il y en a quelques-unes qui trainent dans le jardin en compagnie de quelques pinsons.

    Chardonnerets ; souvent présent sur les boules de graisse que je pendais l’hiver cela fait deux saisons que je n’en vois plus un seul.

    Moineaux ; j’en ai un bon groupe fidélisé par les mangeoires.

    Merles; si j’avais la présence permanente d’au moins deux ou trois couples et bien là, dernièrement, je n’en vois plus le problème avec eux est que dans ce lotissement plein de chats, les petits qui ont toujours tendance à sortir trop vite du nid se font massacrer.


15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 45)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.