Close

Natura 2000 et ses dérives…

  • Ce sujet est vide.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 25)

  • Auteur
    Messages
  • #410935
    bebert
    bebert
    Localisation

    Inscrit le
    2009-02-13 20:01:06

    • Hors ligne
      • Totaux: 331
      • Habitué
      • ★★★

    VOICI UN ARTICLE DE LA REVUE NATIONALE DE LA CHASSE :

    “Natura 2000 est une bombe à retardement. Les chasseurs ont eu raison de s’en méfier dès le départ. L’Europe est en train de rappeler à ses divers pays membres, dont la France, la philosophie et les conditions d’application de cette directive, dite Habitat. Et il apparait, pour notre cas, que la chasse ne doit pas être escamotée du processus, ce que nos élus avaient interprété jusqu’alors. Or, aujourd’hui, le Parlement Européen rappelle que l’activité cynégétique doit être considérée comme perturbante par rapport à l’esprit de Nature 2000… Rien de moins !
    Du coup, nos tribunaux administratifs se réveillent, éguisés par les associations naturalistes trop heureuses de se payer du chasseur à peu de frais.
    Cela a donné des résultats inespérés pour les écolos dans l’Ariège où les chasseurs pleurent encore leur ouverture générale.
    Plus récemment, le salon de la chasse de Rembouillet a vu son projet d’installation dans le parc du chateau retoqué par des écolos, au motif qu’il menacerait la biodiversité de ce site… classé Natura 2000. Et, à ce jour, nous ne savons pas si le salon sera déplacé en un autre lieu de la commune…
    Ces deux évènements, certes bien picrocholins au regard de tous les mots qui frappent la terre, ont cependant le mérite de nous rappeler que les gens d’en face sont des pourris qui ne veulent nullement construire avec le monde de la chasse.
    Au contraire, recourant à tous les leviers possibles, dont le principe de la démocratie participative à l’échelon européen et mettant les biens pensants de leur côté, ils n’ont de cesse de vouloir notre fin et pour le moins nous enquiquiner car nous préférons rester polis.
    2010 sera donc, une fois de plus une année de vigilence.
    Nous l’espérions nettement plus constructive

    Edité lundi 25 janvier 2010 : 11:02 par webmaster

    #463098
    webmaster
    webmaster
    Localisation
    Haut Var

    Inscrit le
    2008-06-01 08:00:00

    • Hors ligne
      • Totaux: 5972
      • Dieu suprême
      • ★★★★★★★

    Chassez-vous en zone natura 2000 ?
    Pour le savoir, http://natura2000.environnement.gouv.fr/regions/idxreg.html

    Jusqu’à présent, la France considérait que la chasse et la pêche n’étaient pas des activités perturbantes dans les sites Natura 2000. A plusieurs reprises nos gouvernements nous avaient rassurés sur ce point.

    Or, la Commission européenne de l’Environnement a porté plainte contre la France pour manquement à la directive 92/43/CEE sur les zones Natura 2000, et la cour de justice de l’Union européenne (CJUE) du Luxembourg lui a donné raison dans un arrêt du jeudi 4 mars 2010.

    La France est condamnée et doit revoir sa législation.

    Voici une illustration parfaite de la suprématie de l’Europe sur les Etats, et des technocrates sur les élus. Il y a du souci à se faire dans les zones natura 2000 !

    Demain, pourrez-vous encore chasser sur vos terrains et dans vos marais privés ou sur le Domaine public (terrestre ou maritime) repris en natura 2000 ?

    Pour rappel, la baie de Somme est classée natura 2000, ainsi que la baie d’Authie et bien d’autres.
    Des dizaines de milliers d’hectares sont concernés.

    Il faudrait peut-être sensibiliser maires, conseillers généraux et régionaux, députés, sénateurs.
    En espérant que les associations du monde de la chasse et de la pêche puissent intervenir en notre faveur… Mais que dire de la cueillette des champignons, des promenades en famille et autres…

    Articles de presse pour conforter ceci
    http://www.laprovence.com/article/region/arles-la-chasse-est-elle-incompatible-avec-lesprit-de-natura-2000

    http://www.laprovence.com/article/orange/que-la-chasse-soit-qualifiee-delement-perturbateur-irrite-fortement-les-nemrods

    Il faudra savoir ce que l’on veut !

    #463099
    lacalade
    lacalade
    Localisation

    Inscrit le
    2009-02-09 07:29:23

    • Hors ligne
      • Totaux: 179
      • Visiteur
      • ★★

    Bonjour,

    Dans ma comune (Saint Cyr su Mer) un site a été retenu pour être classé Natura 2000 au titre de la directive ”habitat” c’est le site de ”La pointe de la Fauconiere” il couvre 768 Ha dont 70% sont terrestres. En tant que président de la société de chasse locale, je suis membre du comité de pilotage du site qui est en charge d’établir le document d’objectif ! Lors de la premiere réunion, qui avat pour but de nous présenter le projet (c’était en octobre 2007 !) on nous à beaucoup parler de ”participation” de ”concertation avec les acteurs locaux” de ”protection et de maintien des activités humaines présentes sur le site avant son classement” etc etc ….. En fait de concertation, depuis cette date….. plus aucunes nouvelles !! jusqu’a il ya à peu prés deux mois ou un cabinet de consultant m’a contacté pour me dire ”qu’ éventuellement il serais bien qu’on se rencontre afin de faire un diagnostic cynégétique du site ” rien que ça ! Lors de cette rencontre j’ai appris la nouvelle position de la comunauté contre le gouvernement Français et que donc il allait faloir revoir tout ce qui avait été fait jusqu’à maintenent !!
    Mon sentiment est que nous sommes consulté ”pour la forme”, que les choses sont faites d’avance, et qu’il ne serait pas étonnant que dans les mois à venir la chasse soit une activité ”perturbante et derrangeante” sur tous ces sites !
    Je suis peut être un peu pessimiste mais c’est comme ça que je ressent la chose !

    #463132
    Raphael30 - Modérateur
    Raphael30 – Modérateur
    Localisation
    Nord Bouches du Rhône

    Inscrit le
    2009-01-11 19:37:02

    • Hors ligne
      • Totaux: 5899
      • Dieu suprême
      • ★★★★★★★

    C’est pour moi un grand sujet d’étonnement que de constater le silence assourdissant de nos braves chasseurs devant la menace qui se profile à l’horizon ……..
    C’est vrai que l’information sur ce sujet est plutôt maigre:
    – un article dans le quotidien “le Vaucluse” du 10 avril 2010.
    – une page dans l’Effort Cynégétique, organe de la FDC du Vaucluse.
    Dans ce dernier, je rapporterai seulement ce passage:
    “L’avis motivé de la Commission Européenne du 13 septembre 1994 précisait que “ la présence des chasseurs et de leurs chiens est incompatible avec les objectifs de la directive
    C’est plus qu’inquiétant !!!!!
    Voila un sujet qui mériterait que tous s’y interessent et que ceuxqui savent, fassent profiter les autres de leurs connaissances.
    Un chasseur averti en vaut 2.

    #463615
    migrateur33
    migrateur33
    Localisation

    Inscrit le
    2010-05-26 23:36:29

    • Hors ligne
      • Totaux: 57
      • Newbie

    beaucoup de chasseurs ne disent rien par rapport à N2000, car ils sont déinformés du réel danger de la part de nos dirigeants cyngétiques ( fédés ). Et tout çà au nom du Document d’OBjectif (DOCOB) qui sert de document de gestion. Hors ces documents n’ont aucune valeur juridique devant le juge de la CJCE. Si par malheur, le juge classe la chasse comme perturbante et donc interdite dans un site donnée, la sentance s’appliquera sur le champs.

    En claire, messieurs nous vivons notre dernière décénie de chasse, toute confondue, si nous ne réagissons pas.

    #463626
    ancien-membre
    ancien-membre
    Localisation

    Inscrit le
    2008-07-17 16:04:33

    • Hors ligne
      • Totaux: 20739
      • Dieu des dieux
      • ★★★★★★★★

    que peut ont faire pour les contrer???:evil:

    #463629
    Picsou
    Picsou
    Localisation
    Nord gard

    Inscrit le
    2010-01-16 11:30:41

    • Hors ligne
      • Totaux: 4334
      • Dieu
      • ★★★★★★

    salut,

    il y a dix ans, lors de ma première participation à l’assemblée générale de la société, le président de la fédération, lui même président de la société locale, nous avait dit au sujet de natura 2000, ” c’est une bombe a retardement” si je me souviens bien. Et maintenant la voila prête a exploser. chez moi toutes les bordures du Rhône sont classées zone natura 2000, la ou nous chassons le gibier d’eau, les migrateurs…. et aussi les renards en battue! pêchons sandres et gros silures… également superbe réserve à cormorans et bien entendu on peut y voir un nombre incalculable de rapaces diurne et des martins pêcheurs.

    Ils ne pourront pas y interdire la chasse et la pêche, je ne vois pas comment cela pourrait être accepté par la population, ça me parait être une abberation totale, “une vie de fou, dans un monde de fou, dirigé par des fous”

    Nos grands parents, arrière grands parents, arrière-arrière… ce sont battus et sont morts pour une europe de paix, une europe meilleure, plus juste. En ce début du 21ème siècle la voilà comme : je crois qu’il n’y a pas de mots

    #463639
    migrateur33
    migrateur33
    Localisation

    Inscrit le
    2010-05-26 23:36:29

    • Hors ligne
      • Totaux: 57
      • Newbie

    NATURA 2000 ?
    Source L’Effort Cynégétique

    Dix questions sans réponses !

    Depuis 1992, le gouvernement français tente de mettre en place le réseau Natura 2000 malgré les inquiétudes et même l’opposition quasi unanime du monde rural. Pourtant Natura 2000 qui a pour objectif la préservation des milieux naturels ne peut que recueillir l’assentiment des chasseurs, des pêcheurs et de tous ceux qui s’intéressent à la qualité de l’environnement.Leur opposition se fonde sur l’absence de réponse à des questions claires et fondamentales sur ce qui sera autorisé et ce qui sera interdit sur les sites Natura 2000.
    Les craintes et les objections exprimées lors des réunions dites de concertation ne sont pas entendues ou traitées avec une certaine condescendance.
    Pour n’avoir rien voulu changer, par leur attitude quelque peu autiste, les promoteurs de Natura 2000 n’ont pas su emporter l’adhésion des hommes et des femmes qui vivent sur les sites et pourtant toute politique de préservation de la nature est vouée à l’échec si elle n’implique pas de façon volontaire les élus et les populations locales.
    Les seuls arguments qui demeurent sont le risque que la France soit condamnée par la Cour de Justice des Communautés Européennes pour ne pas aller assez vite, dans ces transmissions et que les fonds européens soient supprimés.
    Ce n’est guère enthousiasmant et peut même conduire au rejet de l’idée européenne.
    Natura 2000 continue cependant à avancer à marche forcée, inexorablement et, petit à petit, la résignation s’installe parmi les élus, convaincus que l’on ne peut rien faire.
    La Coordination Nationale Natura 2000 n’accepte pas cette résignation et veut croire qu’il est encore possible de ramener un peu de bon sens et de démocratie dans cette vaste entreprise technocratique.
    Ces dix questions ont pour objet de vous présenter les enjeux et les dangers de Natura 2000, de vous donner les moyens de bloquer sa mise en place pour qu’enfin, le gouvernement et la commission européenne réagissent, modifient leur projet et leurs méthodes en tenant compte de ce que souhaitent les populations locales, pour que Natura 2000 se fasse mais dans la clarté, le respect des libertés et des droits de tous les utilisateurs des milieux naturels.

    Coordination Nationale Natura 2000 B.P. 55 49080 Bouchemaine

    1) Comment sont choisis les sites NATURA 2000 ?

    La directive européenne 79/409 (directive oiseaux) instaure un régime de protection de tous les oiseaux et prévoit la création de ZPS (Zone de Protection Spéciale).
    La directive européenne 92/43 (directive habitats) concerne les milieux naturels, les mammifères, les poissons, les batraciens, les insectes, les plantes … et prévoit la création de ZSC (Zone Spéciale de Conservation).
    Les ZPS et ZSC forment le réseau Natura 2000.
    Normalement, ces sites devraient abriter des habitats et des espèces remarquables et menacées de disparition et auraient dû être choisis sur la base d’inventaires scientifiques pertinents.
    En réalité, tout a été fait dans la précipitation en fonction d’inventaires bibliographiques anciens et souvent entachés d’erreurs réalisés par des associations protectionnistes qui comptent davantage de militants idéologiques que de scientifiques. Pour preuve, le premier travail des “opérateurs locaux” chargés de rédiger le document d’objectif consiste à faire un réel inventaire de terrain.
    Ainsi, des sites ont déjà été transmis à Bruxelles, les contraintes résultant de l’article 6 de la directive s’y appliquent sans que l’on sache quels sont les espèces et les habitats présents sur le site, sans que l’on sache s’ils sont présents sur tout le site ou sur une partie seulement.
    En cas de contentieux, en application du principe de précaution, le juge retiendra pourtant l’inventaire plus ou moins erroné qui a valu au site d’être transmis.

    2) Qu’est-ce qu’un document d’objectif ?

    Un document d’objectif est une sorte de plan de gestion qui décrit le site et ses intérêts écologiques avec plus ou moins de précisions ou de rigueur et qui propose des mesures de gestion de ce site.
    L’organisme chargé de son élaboration est appelé “opérateur local” et est généralement choisi par la DIREN (Direction Régionale de l’Environnement).
    Le temps et les moyens financiers dont dispose l’opérateur local ne permettent pas de réaliser une étude précise et pertinente pourtant absolument nécessaire pour prévenir toute dérive judiciaire.
    Comment recenser les espèces animales et végétales parcelle par parcelle, organiser des réunions de pseudo concertation avec les autochtones, décrire quantitativement et sociologiquement les activités humaines et leurs conséquences sur le site, établir des règles de gestion pour plusieurs milliers ou dizaines de milliers d’hectares en un an et demi avec souvent moins de 200 000 F ? C’est évidemment impossible et là encore des contraintes fortes s’appliqueront de façon injustifiée à cause d’un travail approximatif.
    Le document d’objectif cherche souvent à trouver un compromis entre les intérêts parfois contradictoires des différents acteurs de la nature. C’est très louable mais ne sert à rien car le document d’objectif n’engage personne.
    C’est la Cour de justice des communautés européennes qui est chargée de dire le droit et la façon d’interpréter la directive et elle n’est nullement liée par le document d’objectif qui est une invention franco-française.

    3) Comment sont pris en compte les aspects économiques, sociaux et
    culturels ?

    La Cour de justice est très claire en ce point en affirmant qu’un Etat membre n’est pas autorisé à tenir compte des exigences économiques pour les délimitations de sites et pour sa transmission à Bruxelles. Elle précise également qu’on ne doit pas, non plus, tenir compte des activités récréationnelles, ni des particularités régionales et locales.
    Ce n’est qu’ensuite, quand le site a été transmis, que l’on peut, sous certaines conditions, négocier avec la Commission européenne.

    4) Qu’aura-t-on le droit de faire sur les sites NATURA 2000 ?

    C’est la grande inconnue mais il est quasi certain que les sites Natura 2000 seront des sanctuaires mis sous cloche et qu’il y aura beaucoup d’interdits.
    Il faut, sur ces sites, éviter toute perturbation susceptible d’avoir un effet significatif sans que l’on sache exactement ce qu’il faut entendre par “effet significatif”.
    La Commission européenne ajoute qu’il est inacceptable d’attendre que les perturbations aient lieu et que les Etats doivent anticiper et appliquer le principe de précaution. Le risque suffit à envisager des mesures contraignantes.
    La directive prévoit également que tout projet susceptible d’affecter le site doit faire l’objet d’une étude précise quant à ces incidences avant que les autorités nationales ne donnent leur accord.
    S’il apparaît qu’il y a le moindre risque, il appartient à la Commission européenne de décider si le projet peut être maintenu ou pas. Elle ne peut évoquer que des raisons impératives d’intérêt public majeur (sic).
    En conséquence, rien d’innovant ne pourra être fait soit parce que ce sera interdit, soit parce que les procédures très lourdes décourageront les meilleures volontés.
    Cela concernera l’agriculture, l’entretien des milieux mais aussi les plans d’occupation des sols, le développement industriel, artisanal et touristique.
    Par exemple, le maire d’une commune ne pourra étendre un camping ou une zone artisanale qu’avec l’accord de la commission européenne.

    5) Pourra-t-on chasser sur les sites Natura 2000 ?

    A l’évidence non, puisque la Commission européenne dit que la présence des chasseurs et de leurs chiens est incompatible avec les objectifs de la directive.
    Le récent texte voté par le Parlement français et selon lequel la chasse et la pêche ne peuvent pas être
    considérées comme des activités perturbantes n’est qu’un trompe l’½il puisque, en cas de contentieux, les juges se référeront à la directive et que le droit européen prime sur le droit français.

    6) Quelle est la réalité des consultations ?

    Il est répété à l’envie que la consultation doit être la plus large possible mais dans les faits, il n’en est rien.
    Les élus consultés ont presque toujours dit non à Natura 2000 et les sites ont été transmis à Bruxelles sans la moindre modification.
    Le défaut de consultation a d’ailleurs valu au ministre de l’environnement d’être désavoué deux fois par le Conseil d’Etat.
    Alors que le décret de 1995 prévoyait la consultation des élus et des associations représentatives des utilisateurs des milieux naturels, la récente ordonnance qui transcrit la directive en droit interne ne prévoit plus que la consultation des seuls élus.
    Les agriculteurs, pêcheurs ou chasseurs ne sont plus concernés.
    A noter, qu’à aucun moment, il n’est prévu de consulter les propriétaires qui devront subir les contraintes sans que leur avis ait été recueilli.

    7) Quelles sont les limites de la politique contractuelle ?

    L’Etat français dit que Natura 2000 se fera sous la forme de contrats volontaires avec les propriétaires ou fermiers mais il ajoute que, si cela ne suffit pas, des mesures réglementaires seront prises.
    La Commission européenne a déjà estimé que les mesures volontaires à caractère incitatif ne sauraient suffire.
    On est toujours dans le même cas de figure : un Etat qui se veut rassurant, voire lénifiant, qui promet tout ce que l’on souhaite entendre mais qui, en définitive, ne pourra rien contre une Commission européenne et une Cour de justice extrémistes.
    Il fait des promesses alors que les choix ne lui appartiennent déjà plus.

    8) Qui va financer NATURA 2000 ?

    Le chantage aux fonds structurels européens est brandi à chaque instant : il faudrait, bon gré mal gré, accepter Natura 2000 sous peine de ne plus rien percevoir de l’Europe.
    Pourtant, la Commission européenne a prévenu de façon très claire que le financement de Natura 2000 n’était pas assuré.
    D’une part, le Traité de Maastricht stipule que ce sont les Etats et non l’Union qui assurent le financement de la politique en matière d’environnement et, d’autre part, la Commission a écrit que les objectifs des instruments financiers communautaires peuvent changer et qu’il ne faut pas compter sur eux à long terme.
    Il paraît également clair que l’élargissement de l’Europe aux pays de l’Est va modifier les priorités actuelles et qu’il ne restera que bien peu d’argent pour Natura 2000.
    Ainsi, l’argent est actuellement promis pour faire accepter les contraintes mais dans quelques temps, il restera les contraintes sans l’argent.

    9) Est-il encore temps de réagir’?

    Oui, bien sûr ! Actuellement, tous les Etats de l’Union ont été condamnés à plusieurs reprises par la Cour de justice pour ne pas appliquer correctement les deux directives qui fondent Natura 2000.
    La Commission ne cesse de menacer, de faire des mises en demeure, de promettre de fortes amendes et les Etats obéissent en courbant l’échine et en variant les engagements pris envers leurs ressortissants.
    Ils développent ainsi, dans la population, un sentiment anti-européen sur des sujets qui sont pratiquement sans importance pour la construction européenne et qui pourraient, plus utilement, être traités en interne par chacun des Etats.
    Si le mécontentement des populations directement concernées s’exprime clairement et fermement, il finira pas être entendu.
    La Commission ne pourra pas toujours dicter sa loi avec l’arrogance qu’on lui connaît actuellement et les Etats membres pourront retrouver le pouvoir et la volonté de proposer une modification des textes pour que les objectifs de préservation de la nature demeurent mais que les droits des peuples soient respectés.

    10) Comment faire ?

    Si vous êtes un élu ou une association
    – Exigez que les inventaires soient faits parcelle par parcelle et par des organismes indépendants.
    – Exigez que chaque propriétaire ou exploitant agricole soit consulté officiellement.
    – Exigez qu’une étude sur la perturbation soit faite localement et de façon précise pour que les conséquences de chaque activité humaine soient évaluées.
    – Multipliez les demandes d’études complémentaires, de contre-expertises…
    Si vous êtes propriétaire sur le site
    – Refusez l’accès à vos parcelles en le signalant officiellement à la Préfecture.
    – Demandez au Préfet (AR) les justifications scientifiques de la transmission de votre parcelle.
    – Contestez ce pseudo-inventaire scientifique au besoin en faisant réaliser une contre-expertise.
    – Faites un recours devant le tribunal administratif pour faire retirer votre parcelle du site en demandant à l’Etat d’apporter la preuve de la présence d’habitats ou d’espèces d’intérêt communautaire

    #463654
    Raphael30 - Modérateur
    Raphael30 – Modérateur
    Localisation
    Nord Bouches du Rhône

    Inscrit le
    2009-01-11 19:37:02

    • Hors ligne
      • Totaux: 5899
      • Dieu suprême
      • ★★★★★★★

    Merci Migrateur33, ta réponse est très claire.
    Mais, nous, simples chasseurs, que pouvons nous faire, comment pouvons nous peser sur nos instances tant gouvernementales que cynégétiques ?
    On aimerait ne pas rester les bras ballants devant ce qui nous est présenté comme inéluctable …..

    #463661
    migrateur33
    migrateur33
    Localisation

    Inscrit le
    2010-05-26 23:36:29

    • Hors ligne
      • Totaux: 57
      • Newbie

    A vous de créer des assos spécialisés dans la chasse à la grive comme pour le canard.

    Chez moi, je suis administrateur d’une association de chasse au migrateur qui prend toutes les chasses à la plume.

    Les Assos c’est bien mieux que tout seul, après faudra se joindre aux autres assos spécialisées dans d’autres chasses, pour faire une grosse force.

    c’est URGENT!!!

    #463666
    webmaster
    webmaster
    Localisation
    Haut Var

    Inscrit le
    2008-06-01 08:00:00

    • Hors ligne
      • Totaux: 5972
      • Dieu suprême
      • ★★★★★★★

    Il en existe déjà elles sont listés dans le menu de gauche
    Le but de Grives.net qui s’est lancé le premier sur le web (site grive), était de rassembler tout le monde de la grive pour être plus fort et ne faire qu’un !
    Une asso doit être objective et sans parti pris, nous on joue le jeu…
    Mais… certain…

    #463680
    chasseur-33
    chasseur-33
    Localisation

    Inscrit le
    2009-11-18 10:29:03

    • Hors ligne
      • Totaux: 192
      • Visiteur
      • ★★

    hello migrateur 33
    de quelle assos tu fait l administrateur ????

    #463686
    migrateur33
    migrateur33
    Localisation

    Inscrit le
    2010-05-26 23:36:29

    • Hors ligne
      • Totaux: 57
      • Newbie

    pour te répondre chasseur33, de l’Association des Chasseurs de Migrateurs du SUD médoc.

    #463687
    webmaster
    webmaster
    Localisation
    Haut Var

    Inscrit le
    2008-06-01 08:00:00

    • Hors ligne
      • Totaux: 5972
      • Dieu suprême
      • ★★★★★★★

    Attention ouvrez un nouveau sujet ne débattez pas ici pas de hors sujet
    Si vous souhaitez en parler sur un post spécifique pourquoi pas…

    #463688
    migrateur33
    migrateur33
    Localisation

    Inscrit le
    2010-05-26 23:36:29

    • Hors ligne
      • Totaux: 57
      • Newbie

    ok webmaster


15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 25)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.