Close

Territoire abandonné par le gibier malgré l’entretien

Accueil Forums La chasse Chasse autres gibiers – Sanglier, faisan, perdreaux Territoire abandonné par le gibier malgré l’entretien

  • Ce sujet est vide.
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 22)

  • Auteur
    Messages
  • #412246
    phil83
    phil83
    Localisation

    Inscrit le
    2011-07-25 17:38:42

    • Hors ligne
      • Totaux: 182
      • Visiteur
      • ★★

    Comment expliquer qu’un territoire puisse être abandonné par le gibier malgré l’entretien que l’on peut y apporter.
    Pourquoi à certains endroits voit le gibier disparaitre et ne pas revenir, alors que l’on y apporte beaucoup d’entretien ?
    Pourquoi le gibier peut il disparait comme cela et ne plus revenir ?
    Est ce dû au changement de biotope ou autre ?
    Merci pour vos réponses

    #485903
    ancien-membre
    ancien-membre
    Localisation

    Inscrit le
    2008-07-17 16:04:33

    • Hors ligne
      • Totaux: 20739
      • Dieu des dieux
      • ★★★★★★★★

    Bonjour,

    Quelques petites questions : territoire à petit gibier ? Agrainoirs et points d’eau ? Quelle superficie ? Nombre de chasseurs ? Chasse privée ou communale ? Quotas sur les prélèvements ?
    Je pense que ces précisions s’imposent pour tenter de trouver des explications !!
    Merci par avance pour tes réponses !!:bj:

    #485923
    Picsou
    Picsou
    Localisation
    Nord gard

    Inscrit le
    2010-01-16 11:30:41

    • Hors ligne
      • Totaux: 4335
      • Dieu
      • ★★★★★★

    salut,

    Même dans le biotope le plus favorable si il n’est pas piégé on ne peut pas espérer y voir un développement de gibier terrestre. On se retrouve en situation d’équilibre et le chasseur n’a plus sa place. Je me souviens il y a dix ans, ma chasse était bien gérée à ce niveau là, pourtant le biotope n’avait rien de sensationnel mais le gibier était présent avec de belles reproductions de lièvres.
    Les renards à quatre pattes y étaient pourtant plus nombreux qu’aujourd’hui.

    #485925
    ancien-membre
    ancien-membre
    Localisation

    Inscrit le
    2008-07-17 16:04:33

    • Hors ligne
      • Totaux: 20739
      • Dieu des dieux
      • ★★★★★★★★

    Salut Picsou,

    Ta remarque est très juste, il n’y a pas de bon territoire à petit gibier sans un piégeage éfficace et régulier mais ce n’est peut-être pas la seule explication car il est maintenant devenu indispensable d’avoir des points d’eau et des agrainoirs répartis de manière équitable sur tout le territoire afin de “fixer” le petit gibier (à plume surtout) et l’empêcher d’aller voir ailleurs.

    #485934
    ancien-membre
    ancien-membre
    Localisation

    Inscrit le
    2008-07-17 16:04:33

    • Hors ligne
      • Totaux: 20739
      • Dieu des dieux
      • ★★★★★★★★

    tu parles de quels types de gibiers ?
    migrateurs ou sédentaires ?
    car ce n’est pas tout à fait la même gestion
    :bj:

    #485941
    lagrive13560 - Modérateur
    lagrive13560 – Modérateur
    Localisation

    Inscrit le
    2009-08-31 21:46:01

    • Hors ligne
      • Totaux: 2932
      • Dieu
      • ★★★★★★

    il faut remarquer que les territoires forestiers accueillent de plus en plus d’occupants, les marcheurs, les vélos, les chevaux, et les gestionnaires (nous entre autres)
    De ce fait, les animaux en subissent les conséquences, et devront fuir car il n’y a plus la place pour tout le monde.
    Moi, j’ai vu une femme se laver le c.l dans un abreuvoir que l’on avez fait pour les perdreaux. Donc trop dérangés les perdreaux sont partis ailleurs.

    Que faire ??????? #snif#

    #485943
    ancien-membre
    ancien-membre
    Localisation

    Inscrit le
    2008-07-17 16:04:33

    • Hors ligne
      • Totaux: 20739
      • Dieu des dieux
      • ★★★★★★★★

    tu parles de quels types de gibiers ?
    migrateurs ou sédentaires ?
    car ce n’est pas tout à fait la même gestion
    :bj:

    À mon avis, il parle en principe du petit gibier sédentaire.

    #485972
    brancassi
    brancassi
    Localisation

    Inscrit le
    2011-01-05 14:51:18

    • Hors ligne
      • Totaux: 3912
      • Dieu
      • ★★★★★★

    Je le pense également. Pour ma part, cela reste un mystère. Il y a 10 ans, je suis arrivé dans une propriété dans laquelle quelques rares lapins avaient fait souche, depuis j’entretiens ce territoire abandonné. Je sème 1 hectare de blé chaque année, j’ai mis en place une luzerne, je remplis les abreuvoirs chaque semaine. Je fais la chasse aux promeneurs, aux VTT, aux quads, plus personne ne vient, ma réputation est déplorable, “là bas, il ne faut pas y aller, le nouveau paysan est un abruti”. Il est même dangereux avec son tracteur rouge. (ça m’arrange…)
    Je croyais avoir enfin réussi, il y a 4 ans, au lever du jour, je comptais 50 lapins. Le bonheur.
    15 août, myxo, je les trouvais mort dans le garage, le jardin. Le jour de l’ouverture, que des cadavres récupérés dans une remorque et brûlés. A en pleurer, les amis, à en pleurer.
    Je continue à entretenir, mais depuis plus rien, 3 ou 4 grattés c’est tout.

    Pourquoi ?

    #486124
    tobl84
    tobl84
    Localisation

    Inscrit le
    2010-10-10 13:05:18

    • Hors ligne
      • Totaux: 1502
      • Maître
      • ★★★★★

    Salut phil83. Je crois que malheureusement il n’y a pas de miracle. Lorsqu’une espèce sédentaire a quasiment totalement disparue (ce fut le cas pour le lapin sur ma commune il y a quelques années) le fait d’aménager son territoire ne suffit plus. Il faut forcement passer une réintroduction de l’espèce. Les 1ère années sont primordiales: limiter si possible le prélèvement, aménager des points d’eau et de nourriture et surtout piéger sans relache car si ton territoire est pauvre en gibier tu auras peu de sauvagine mais dès que tu réintroduis crois moi la sauvagine a vite fait de réapparaitre… Pour ce qui est du lapin cherche à “récupérer” des lapins de souche locale (si possible de communes voisines), il s’adaptera mieux et beaucoup plus vite. Bon courage..

    #486129
    Picsou
    Picsou
    Localisation
    Nord gard

    Inscrit le
    2010-01-16 11:30:41

    • Hors ligne
      • Totaux: 4335
      • Dieu
      • ★★★★★★

    salut,

    Les lapins et les lièvres sont touchées par les maladies ce qui n’est pas étonnant car elles sont probablement entretenues ce qui permet aux éleveurs de gibiers de maintenir leur activité et surtout aux responsables cynégétique d’arrondir leurs fins de mois grâce à des dessous de table et autres “pot de vin” à chaque grosse commande. Et nous pauvres chasseurs nous sommes bons que pour payer des cartes et des permis de plus en plus cher. Un véritable racket.

    #486137
    nico84
    nico84
    Localisation
    Var

    Inscrit le
    2009-12-21 19:06:12

    • Hors ligne
      • Totaux: 1214
      • Maître
      • ★★★★★

    Pour les lapins, s’ils ont eu la maladie, il faut repeupler et surtout interdire le tir pendant plusieurs saisons. Pour le reste, il faut piéger pour les renards à quatre pattes en revanche contre les renards à deux pattes c’est plus compliqué et malheureusement il y en a partout

    #486144
    brancassi
    brancassi
    Localisation

    Inscrit le
    2011-01-05 14:51:18

    • Hors ligne
      • Totaux: 3912
      • Dieu
      • ★★★★★★

    salut,

    Les lapins et les lièvres sont touchées par les maladies ce qui n’est pas étonnant car elles sont probablement entretenues ce qui permet aux éleveurs de gibiers de maintenir leur activité et surtout aux responsables cynégétique d’arrondir leurs fins de mois grâce à des dessous de table et autres “pot de vin” à chaque grosse commande. Et nous pauvres chasseurs nous sommes bons que pour payer des cartes et des permis de plus en plus cher. Un véritable racket.

    Peut-être, peut-être, le bruit court.
    Je ne vais pas ici vous chanter l’air de la Calomnie du Barbier de Séville.
    Au hasard de ma vie de responsable de chasse(s) j’ai eu l’occasion de fréquenter plusieurs éleveurs de “volailles”, mais je peux témoigner qu’aucun n’a jamais agit de la sorte et encore moins touché de “pots de vin”. Ils font leur boulot le mieux qu’ils peuvent, avec les aléas climatiques de fin de saison, (neige qui effondre les grillages des parcs et leur font vendre leurs volailles à perte dans les super marchés.)
    Je crois qu’il faut rester très prudent sur la manière de considérer ce sujet.

    #486158
    webmaster
    webmaster
    Localisation
    Haut Var

    Inscrit le
    2008-06-01 08:00:00

    • Hors ligne
      • Totaux: 5973
      • Dieu suprême
      • ★★★★★★★

    Pourquoi ne pas ouvrir un nouveau sujet spécifique style “Gibier d’élevage et repeuplement : qualité, tarif…” ?
    Il existe déjà un sujet Vente de gibiers mais qui n’est pas en rapport avec cet aspect là ?
    Je pense qu’un débat là dessus peut être encore une fois passionnant grâce aux avis et expérience de chacun…
    ça complèterait également le sujet Lâchers de gibiers, pour ou contre ?
    Merci

    #486178
    Picsou
    Picsou
    Localisation
    Nord gard

    Inscrit le
    2010-01-16 11:30:41

    • Hors ligne
      • Totaux: 4335
      • Dieu
      • ★★★★★★

    salut,

    Désolé pour mes propos un tantinet calomnieux mais je pense qu’il faut se poser les bonnes questions et résoudre les énigmes. Comment est il possible qu’un territoire soit abandonné par le gibier malgré les efforts consentis par les chasseurs en matière de gestion ? La prédation ne peut pas être la seule raison, car il y a toujours eu des renards,des fouines…par contre avant il n’y avait pas autant de maladies. Je me souviens lorsque j’étudiais pour l’examen du permis de chasse, était écrit dans le bouquin : “les lâchers de lièvres sont coûteux et inefficaces, ils transmettent des maladies et parasites aux lièvres de souche” etc etc etc….

    #486226
    brancassi
    brancassi
    Localisation

    Inscrit le
    2011-01-05 14:51:18

    • Hors ligne
      • Totaux: 3912
      • Dieu
      • ★★★★★★

    “les lâchers de lièvres sont coûteux et inefficaces, ils transmettent des maladies et parasites aux lièvres de souche” etc etc etc….

    Certainement ! Et bien pire en ce qui concerne le lapin. Laissons Dame Nature accomplir son oeuvre.
    Elle sait mieux que quiconque ce qu’il faut faire à condition de ne pas la perturber par des lâchers déraisonnables d’animaux étrangers à un territoire.


15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 22)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.